See on Scoop.itCultural Studies & Web Culture

Apparus à la Renaissance, les Cabinets de curiosités constituent rapidement une réalité européenne et suscitent le développement de réseaux, par la correspondance ou par la visite. D’abord pensés comme des lieux où rassembler des éléments significatifs de la Création et donc susceptibles de contribuer à la compréhension du monde, ces cabinets laisseront progressivement place à d’autres réalités, plus spécialisées, jusqu’à l’apparition des galeries d’histoire naturelle et des musées des Beaux-Arts, notamment, dans le courant du XVIIIe siècle. Redécouverts au début du XXe siècle, les Cabinets de curiosités relèvent depuis peu d’une sorte de lieu commun, fruit de la méconnaissance et des malentendus, alors même que le renouveau de l’intérêt qu’ils suscitent peut trouver explications.

See on uptv.univ-poitiers.fr